9 Janvier 2010

Cette semaine, l’Union se remet en route après les vacances de Noël et Nouvel an [1].

On l’a déjà suffisamment répété : avec 2010, c’est la présidence Espagnole de l’Europe qui commence, sous le nouveau régime définit par le traité de Lisbonne. Les priorités pour l’Espagne seront notamment, durant les six mois à venir, de mettre complètement en place le régime du traité de Lisbonne, consolider la reprise économique, renforcer la présence de l’Union sur la scène internationale, et la rapprocher des citoyens. [2]

L’Union a connue un joli coup de publicité en début de semaine : le site web de la présidence espagnole a subi une attaque – le site en lui même n’a pas souffert de faille de sécurité, sans entrer dans les détails, l’internaute été juste redirigé vers une nouvelle page. Le site Internet a temporairement accueilli le visiteur avec une photo de Mr Bean. Cet incident a engendré un trafic important sur le site de la présidence, même après le retour à la normale. [3,4]

Herman Van Rompuy (prononcer Romp-oeil pour les francophone) a pris ces marques dans la machine Européenne [5] en annoncant la tenue d’un sommet de la relance le 11 février prochain [6]. Il publie également dans le Guardian une tribune, co-signée avec José Luis Rodríguez Zapatero, sur la mise en place du traité de Lisbonne et la construction d’une Europe plus forte. [7]

La commission Européenne a annoncée en milieu de semaine la mise en route du projet Galileo [8], en confiant à une société Germano/Britannique la construction des 14 premiers satellites du systèmes[9]. Une volonté de diminuer les coûts du système existe et le déploiement de celui-ci se fera en deux temps pour étaler les frais. [10]

En France, la désignation des deux euro-députés Lisbonne (ou parfois fantômes) connaît un nouvel épisode avec le retrait de Socialistes du processus de désignation ; les écologistes peuvent a priori obtenir un siège, mais réfute le mode de désignation retenu.[11]

A Strasbourg, le parlement se prépare aux auditions des candidats à un poste de commissaire. Ces auditions auront lieu la semaine prochaine et ont pour but de valider le choix des 27 membres de la commission Barroso II.[12]

Advertisements


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s