Ne blamez pas l’Union… pour l’instant

For the English Version, see here / Voir ici la version en Anglais

Dans le Time Magazine de la semaine dernière, je trouve ce verbatim:

Nous ne voulons pas de cela – c’est de la viande en toc.

JAN BERTOFT, De l’association des Consommateurs Suédois, sur l’approbation donnée par l’Union Européenne pour l’utilisation de la thrombine, un produit qui peut coller des morceaux de viandes ensemble pour en faire un seul bloc.

Tout d’abord, je dois dire que, en tant que fin gourmet, je suis tout à fait d’accord avec Monsieur Bertfot : je ne veux pas ce cette viande là dans mon assiette – Ou alors comme ration de survie en cas d’invasion de zombies.

Dans tous les cas, j’ai cherché à savoir plus en détails ce que l’Union Européenne avait à dire sur la thrombine. En combinant intelligemment les mots “Thrombine” et “EU” dans Google, j’ai trouvé cette conclusion par la European Food Safety Authority (Autorité Européenne de Sûreté Alimentaire – Si vous découvrez son existence à l’instant, levez la main avec moi). En substance, un panel scientifique a conclu que «L’utilisation de préparations à base de thrombine ne soulève aucune inquiétude du point de vue de la sécurité » (traduction par votre serviteur).

Donc, la Thrombine est sûre… Nous pouvons en manger, ce qui ne signifie absolument pas que nous devrions en manger. Évidement, et heureusement, l’Union Européenne n’est pas notre mère et ce n’est pas son rôle de nous dire ce qu’il faut manger ou non. Le citoyen est toujours responsable de ce qu’il met à son menu.

Je suis d’accord avec cela ; mais je pense aussi que l’Union a un rôle à jouer dans le domaine de la Santé Publique et le jour ou la viande thrombinisée arrivera sur les étalages, j’espère qu’elle sera tamponnée avec un logo Européen “viande-reconstituée-à-partir-de-morceaux(Encore un nouveau logo Européen à dessiner).

Et j’espère également que des programme Européen pour “bien mangez” rappellerons aux citoyens que ‘ils ne peuvent s’offrir une poule-au-pot chaque Dimanche, ils n’ont pas à se rabattre sur la viande agglomérée.

Advertisements

5 Comments on “Ne blamez pas l’Union… pour l’instant”

  1. […] in opinion « Week of February 20 Ne blamez pas l’Union… pour l’instant […]

  2. […] Notons également que l’avis de la commission se base uniquement sur des question sanitaire (où l’on reparle de l’AESA), et donc ne prends pas en compte les effets de la culture OGM sur l’environnement. Cette […]

  3. […] Il y a quelques mois, j’écrivais au sujet de la Commission Européenne qui avait autorisée l’usage de thromb…. […]

  4. […] vote le plus médiatisé de cette session concerne la Thrombine, mentionnée pour la première fois sur ce blog en Février 2010, les eurodéputés souhaitent interdire son utilisation ou tout du moins l’encadrer pour […]

  5. […] se retrouve encore une fois dans la situation déjà vécue cette année avec la Thrombine (lire ici et là, ou encore ici – mais l’hébergeur est capricieux sur ce dernier lien) ; situation […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s