Semaine du 27 Février

English version here / Version Anglaise ici.

La semaine dernière, l’Europe se retrouvait impliquée malgré elle dans la mort de Mahmud al-Mabhuh, un membre du Hamas, assassiné dans sa chambre d’hôtel à Dubaï en Janvier [*,*,*]. L’Union Européenne s’inquiète de l’utilisation de passeport Européen et attendent de l’enquête et d’Israël des explication [*,*,*]. Cet incident ne devrait cependant pas modifier fondamentalement les relations entre Israël et l’Union.[*]

Après la chute du gouvernement Néerlandais le weekend dernier suite à un désaccord sur l’envoi de troupes en Afghanistan[*], les autres états membres participants à cette opération de l’OTAN remettent également en question leur participation: les citoyens étant de moins en moins favorables à cette opération[*,*,*].

Dans le domaine du voisinage et de l’élargissement, la commission Européenne a recommandé cette semaine l’ouverture des négociations d’adhésion avec l’Islande. L’Islande a déposé sa demande d’adhésion en juillet 2009 et intègre déjà presque 75% de la législation communautaire. Les négociations vont cependant être difficile dans le domaine de la pêche [*,*,*]. L’Espagne, qui assure la présidence tournante de l’Union souhaite ouvrir de nouveaux chapitres de négociations avec la Turquie (pays candidats depuis 1987)[*].

Le différent entre la Suisse et la Libye qui avait déjà eu pour victime les passeports Européens la semaine dernière[*] a connu un nouvel épisode cette semaine lorsque le Colonel Khadafi a appelé au djihad contre la Suisse. Ces propos, peu diplomatiques, sont coutumier du chef d’état Libyen, mais ne facilitent pas le travail de l’Union pour régler la question des visa Libyens pour les porteur de passeport Européens. [*,*]

Quatre personnes emprisonnées dans la prison de Guantanamo sont arrivés en Europe. Le gouvernement Américain souhaite fermer la prison de Guantanamo et attends pour cela l’aide de ses alliés Européens.[*]

Le service diplomatique de l’Union a des difficultés à se mettre en place: Les états membres et la commission se disputent sur les nominations, en particulier, Joao Vale de Almeida a été nommé par José Manuel Barroso à la tête la délégation auprès des Etats-Unis. Ce choix est fort contesté, surtout dans ses modalités. Carl Bildt, ministre Suédois des affaires étrangères a exprimé sa déception dans une lettre à Mme Catherine Ashton, la ministre des affaires étrangères de l’Europe. Les relations avec l’étranger, en particulier avec les Etats-Unis, sont un terrain où les états membres veulent garder un certain contrôle. [*,*,*]

Mme Ashton fait aussi l’objet de plus en plus de critiques:Elle fait l’impasse sur la réunion informelle des ministres de la défense et s’est rendu en Ukraine pour l’investiture du Président Viktor Yanukovych, élu il y a quelques semaines. De plus que le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen était présent à cette rencontre. Problème d’agenda, chaise vide ou désintérêt, la Haute Représentante ajoute une nouvelle critique à son tableau de chasse. [*,*]. Lire aussi ma réaction à une interview de Mme Ashton dans Time Magazine.

Après avoir donner le feu vert à Microsoft et Yahoo la semaine dernière [*], la commission s’attaque maintenant à Google: accusé de rétrogradé ses concurrent potentiels dans les résultats que son moteur de recherche propose à l’internaute[*,*,*]. Google fait face à d’autre difficulté en Europe: accusation de violation de vie privée dans Street View [*], condamnation en Italie[*].

La commission Européenne a proposé d’interdire le commerce international de Thon Rouge à partir de l’année prochaine [*].

Le parlement Européen siégeait cette semaine en mini plénière à Brussel[*]. Le parlement y a notamment décidé une augmentation des moyens donnés aux eurodéputés pour leur permettre de répondre aux nouvelles missions que leur donne le traité de Lisbonne[*] ; ils ont aussi prononcé en comité pour étendre la durée des congés maternité à 20 semaines[*].

Herman von Rompuy, président stable du conseil Européen, est venu devant le parlement pour présenter les travaux du sommet informel début Février et expliquer sa vision de sa fonction[*]. De cette intervention, il a surtout était retenue les critiques de l’eurodéputé eurosceptique britannique Nigel Farage qui a critiqué Mr Von Rompuy en le comparant à une «serpillière mouillée». Ces propos peu courtois ont été largement critiqués[*,*,*,*] (Lire ma réaction ici)

Sur le front économique, la situation de la Grèce s’est calmée mais n’est toujours pas réglée : Les citoyens Grecques trainent les pieds pour mettre en place le plan d’austérité prévu par le gouvernement et le font savoir par des grèves [*,*]. Cependant, il semblerait que les revenus budgétaires aient été meilleurs que prévu durant le moi de Janvier ce qui est un bon signe[*].

La banque Américaine Godlman Sachs reste au centre des accusations d’opérations masquant la dette grecque, de conflits d’intérêt et de spéculation nourrissant les doutes sur la Grèce. A tel point que la Réserve Fédérale Américaine (la Fed) a lancé une enquête dans les actions de Goldman Sachs pour connaître la responsabilité de cette banque.[*,*,*]

L’existence supposée d’un plan de sauvetage Européen, dont les détails seraient consciencieusement gardés cachés pour forcé la Grèce à faire ses efforts d’austérité, et également pour limiter les attaques hostiles contre les modalités de ce plan, calme peu à peu les marchés[*,*].  Ce plan resterait 100% Européen, l’Union préférant ne pas faire appel au Fond Monétaire International [*,*].

Cependant, les bourses Européennes continuent de chuter – mais à un rythme moins important que le mois dernier. En particulier à cause de la peur que la note de la dette Grecque soit à nouveau rétrogradée le mois prochain. [*,*,*]

Advertisements

5 Comments on “Semaine du 27 Février”

  1. […] Lire en Francais ici / French version here. […]

  2. […] propos peu courtois de l’eurodéputé Nigel Farage la semaine dernière au sujet du président du conseil Herman Von Rompuy ont été suivis cette semaine par des […]

  3. […] un-courteous words of the MEP Nigel Farage last week about Council President Herman Von Rompuy,lead this week to sanctions : summoned by the European […]

  4. […] par la Commission la semaine dernière [*]. Le vote sur l’extension des congés de maternité(voir précédemment l’adoption en commission) a été reporté, par soucis du coût pour les entreprises, jusqu’en Mai au plus tôt […]

  5. […] 2020 strategy, proposed by the Commission last week [*]. The vote on the maternity leave extension(already adopted in committee) as been delayed until at least May, in fear it would cost to […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s