Semaine du 13 Mars

English version / Version Anglaise

En début de semaine, les sociétés Northrop et EADS se sont retirés de l’appel d’offre de l’armée Américaine pour la construction d’un ravitailleur aérien. Le respect de la concurrence est remis en question, l’appel d’offre étant critiqué pour avoir été fait sur mesure pour Boeing (concurrent Américain d’EADS). Le dossier des appels d’offres a subis de nombreux rebondissement depuis dix ans : il a déjà était remporté par EADS et par Boeing, mais à chaque fois la procédure a été invalidé.[*,*,*] Ce troisième essai qui fait flop met les Européens en colère ; Nicolas Sarkozy se rendra à Washington pour en discuter avec Barack Obama [*,*]. Avis personnel: Envoyer le président d’un état membre à Washington plutôt qu’un représentant fortement Européen pour ce dossier, c’est une grosse erreur.

Catherine Ashton se remonte les manches et semble déterminée à surmonter les critiques dirigées contre elle dans les semaines passées. Dans un premier temps, elle exprime son souhait de disposer de son propre avion afin de se déplacer dans le monde, alors que jusqu’à présent elle dépend de la bonne volonté des états membres. On craint cependant que cela ouvrirait la porte à tout un tas de réclamation d’appareils pour les divers président et têtes hiérarchiques de l’Union [*]. Lady Ashton devrait visiter Gaza la semaine prochaine, en compagnie du secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon [*]. La Haute Représentante a également prononcé un discours devant la Parlement Européen où elle a expliqué sa vision de sa fonction [*,*,*].

Le parlement Européen siégeait en session plénière à Strasbourg cette semaine[*]. Les eurodéputés y ont discuté de l’égalité des genres, la semaine s’étant ouverte par la journée pour les droits de la femmes [*], la taxe dite Tobin sur les transaction financières[*], et la stratégie Europe 2020 proposée par la Commission la semaine dernière [*]. Le vote sur l’extension des congés de maternité(voir précédemment l’adoption en commission) a été reporté, par soucis du coût pour les entreprises, jusqu’en Mai au plus tôt [*].

Mais surtout, la session fut l’occasion pour le parlement de voter avec une écrasante majorité (à 663 voix contre 13) une résolution réclamant plus de transparence dans les négociations du traité international ACTA, qui a pour objectif de lutter contre la contre-façon. Le Traité ACTA est négocié de façon informelle et son contenu reste secret [*]. Le parlement s’est rangé du coté des citoyens (comme ils l’avaient pour l’accord SWIFT) et tape du poing contre la commission [*,*,*,*].

Pour terminer sur l’économie, commençons par mentionner que les pays de la zone euro affichent une production industrielle en hausse en début d’année [*]. Mais bien sur, l’économie Européenne est encore et toujours dominée par la crise des déficits (lire un très bon résumé de la crise ici).

Le week-end dernier,le premier ministre Grecque G Papandréou était en tournée à Berlin, Luxembourg, Paris et Washington a la recherche de soutient politique pour les réformes entreprises et la régulation des opérations de spéculations [*,*,*]. La Réserve Fédérale Américaine a lancé une enquête il y a deux semaine sur les actions des banques Américaines qui auraient pu contribuer à la crise Grecque [*,*,*].

En Grèce, les grèves et protestations contre le plan de rigueur du gouvernement continuent. Certains citoyens Grecques arguent que c’est la corruption qui pose problème et non les salaires et prestations sociales. Bien que parfois violentes, il n’est pas certains que ces manifestations aient un impact sur les mesures d’austérité prévues. [*,*,*,*]

Les pays Européens réfléchissent à des réformes pour éviter qu’une telle situation se reproduise à l’avenir et pour renforcer l’Union monétaire. Une proposition qui semble se dégager est la création d’un Fond Monétaire Européen sur le modèle du FMI, et qui viendrait en aide aux pays en difficulté [*,*,*,*,*]

L’Europe, Grèce, France et Allemagne en tête souhaite également mieux encadrer les activités de spéculation sur les dettes nationales. En particulier l’usage des CDS (credit default swap) largement mis en cause dans la crise Grecque, et qui sont, comme le décrit G. Papandréou, des assurances que l’on peut acheter sur la maison du voisin, et dont on touche le montant si elle brûle. [*,*,*,*]

Un plan de soutient à la Grèce serait en passe d’être proposé lors d’un réunion de l’eurogroupe la semaine prochaine. Les avis sont divergents sur ce plan, et il existe de grande réticence, notamment en Allemagne, mais la stabilité monétaire prévaut [*,*,*]

Un front commun des pays Européen est d’autant plus nécessaire que l’agence de notation Fitch a mis en garde d’autres pays, utilisant l’euro (France, Espagne) ou non (Grande Bretagne), contre une possible dégradation de la note de leur dette. [*]

Advertisements

2 Comments on “Semaine du 13 Mars”

  1. […] leave a comment » Version Francais / French Version […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s