Bring me a cup of tea !

(English Version)

Nous n’allons pas parler de boissons à base d’infusion de feuilles de théier ; mais du mouvement politique Américain du même gout… Avec en arrière pensée la question : Un Tea Party en Europe, pourquoi ? pourquoi pas ? A quoi ça sert ?

Commençons évidement avec une définition – parmi les multiples possibles – du Tea Party, ou plutôt du Tea Partism car il n’y a pas un Tea Party, mais un grand nombre de saveurs. Il s’agit en l’occurrence d’un mouvement populaire s’appuyant sur des antennes locales qui exprime un agenda politique conservateur : moins de taxes, moins de régulations sur (notamment en terme d’environnement ou de finance), réduction du budget fédéral Américain, retour aux fondamentaux de la constitution, …

Un certain nombres d’aspect du mouvement des Tea Party me gênent :

  • D’abord parce que le point de vue anti-regulation, anti-protection sociale, ne me convient pas
  • Parce que je suis plus partisans de “meilleures taxes” plutôt que de “moins de taxes”
  • Parce que les Tea Parties, arguant que la politique ne doit pas être entre les mains d’experts préfèrent avoir en charge un voisin sympathique qui conduit un pick-up plutôt qu’un vétéran de la politique – Ce n’est pas que je sois contre le sang neuf, mais il ne me viendrait pas à l’esprit de rejeter les propositions de Jacques Delors sur la simple base qu’il a été Président de la Commission dans le passé.

Cependant, il y a dans le fonctionnement des Tea Party des éléments qui, mis en œuvres dans un cadre européen permettraient de créer – ou au moins favoriser – une dynamique de politique Européenne.

  • D’abord le fait qu’il s’agisse d’un grass root movement, c’est à dire qu’un mouvement qui vient de la base. Que rêver de mieux que les citoyens se saisissent de la politique Européenne et se regroupent et se mobilisent  pour en discuter avec l’objectif de peser sur les décisions prises. C’est un graal que la politique Européenne n’a malheureusement pas encore atteint.
  • Ensuite parce que ces mouvements reposent sur des bases locales qui se coordonnent à plusieurs niveaux ; il existe un mot pour décrire cela en langage Européen : la subsidiaritéenfin, le Tea Party ne fonctionne pas vraiment comme cela, mais un principe de fonctionnement qui rejoint l’idée de subsidiarité est en œuvre.

Ainsi le Tea Party Américain défends des idées et principes qui résonnent peu dans l’esprit des citoyens européens (plus friand au contraire de protection sociale) mais a un fonctionnement et un organigramme qui par contre pourrait être une inspiration pour les mouvements pro-européens, ou pour les partis politique aussi souhaiteraient (on peut toujours rêver) prendre une dimension Européenne.

A des fins de culture générale, laissez moi vous dire que le titre de ce billet est une citation attribuée à la Reine Victoria lors de sont arrivée sur le Trône de Grande Bretagne.

Advertisements

One Comment on “Bring me a cup of tea !”


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s