Big Brother a deux têtes

Le parlement Européen a adopté une déclaration “sur la création d’un système d’alerte […] contre les pédophiles“, qui comporte dans les passages en petit caractère une invitation à stocker les informations relative aux recherches sur internet [*]. En bref : les Eurodéputés (en tout cas 371 d’entre eux) pensent que nous sommes touts de potentiels pédophiles (comme l’écrit J. Frisch dans une série de posts 1,2,3).

Je tiens d’abord à faire remarquer, et ce n’est pas pour minimaliser le problème de la pédophilie – bien au contraire, c’est un problème grave – que stocker les recherches Internet d’un demi milliard d’Européen me semble une tâche énorme par rapport à l’objectif à atteindre.

Mais surtout, c’est étrange de voir des politiques qui d’un coté défendent notre vie privée sur internet, s’inquiètent de Google ou Facebook qui collectent des données par le biais de leur sites, mais dans le même temps n’ont aucun problèmes pour enregistrer nos recherches internet sous couvert de sécurité…

Advertisements

2 Comments on “Big Brother a deux têtes”

  1. […] Les parlementaires européens ont également votés une déclaration appelant au stockage des recherches effectuées sur internet, afin de lutter contre la pédophilie [*] – Détails et réaction ici. […]

  2. […] MEPs did vote on a declaration calling to save internet research, in order to fight pedophilia  [*] – Details and reaction here. […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s