Shame !

(suite au billet précédent)

Si nous oublions l’instrumentation politique du mouvement, que nous fermons les yeux sur le besoin soudain de publicité, … Je dois avouer qu’en bon citoyen respectueux de la Loi, je n’ai aucune objection au démantèlement d’un campement illégal. Je souhaite qu’un tel démantèlement se fasse dans le respect des individus, sans violence, … Mais si la justice (i.e. un juge indépendant ayant considéré tous les aspects du problèmes) a arrêtée que le camps est illégal, son démantèlement est chose normal (sous réserve… comme dit plus tot).

Que le ministre de l’intérieur envoi à ses préfets des instructions pour évacuer de tels camps, c’est un exemple lamentable de politique du chiffre et de la communication agressive, mais malgré toute la peine que cela peut me faire, je ne peut pas m’insurger…

Par contre, si une catégorie de population est explicitement visée, c’est une HONTE ! et aucun argument, aucune excuse, rien n’y enlèvera que c’est de la discrimination pure et simple.

SHAME on you, Mr le Ministre !

Messieurs du gouvernement Français et tous les autres supporters, je vous conseille vivement de lire l’article 2 (entre autre) de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, qui, je le rappelle, précise que les droits et libertés s’appliquent:

Sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

(la circulaire en question est là)

Advertisements


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s