Si le multiculturalisme est mort, l’Union Européenne a-t-elle encore un sens ?

A. Merkel, D. Cameron et maintenant N. Sarkozy s’accordent, dans un bel exemple de pensée standardisée, pour dire que le Multi-culturalisme, c’est finit, ça ne marche pas, c’est un échec…

Avis au 27 pays de l’Union: il est impossible de vivre ensemble si nos culture sont différentes ! “Ah bon ? – me demanderais-vous incrédule – n’est ce pas justement ce que l’Europe essai de construire ?” C’est ce que je pensais aussi, mais, dixit le trio Chancelière – Premier Ministre – Président qui s’est installé, à coup de coudes et de déclarations aussi tonitruantes que provocatrices, comme Triumvirat à la tête de l’Union, le multiculturalisme a échoué.

L’observateur avisé retiendra que lorsque ces trois là parlent de multiculturalisme, ils parlent surtout d’immigration, préférentiellement celle issue des pays du Maghreb et du Moyen-Orient. La culture Américaine est la bienvenue en France, ça marche aussi pour les dictateurs milliardaires.

Opposer «intégration» et «multiculturalisme» n’est pas seulement malhonnête, c’est une perversion du vocabulaire. Car l’un n’empêche pas l’autre., bien au contraire: je suis persuadé que l’intégration serait une chose plus facile si le multiculturalisme était accepté et pas  diabolisé. De plus, le multiculturalisme n’est pas, contrairement aux propos pessimistes de MCS (Merkel-Cameron-Sarko), quelque chose qui échoue ou non, ce n’est pas une aventure que l’on tente, ni une astuce que l’on utilise, c’est un fait, un état des choses: une société est multiculturelle ou ne l’est pas, par la simple conséquence des citoyens qui la compose.

Fidèle à lui-même, N. Sarkozy chevauche fièrement le concept de choc des civilisations au moment même où des protestations populaires en Tunisie et en Égypte (et à moindre échelle dans d’autres pays du monde arabe) nous donne la preuve que ces populations, bien que de culture différentes ont les mêmes aspirations que les Européens : paix, liberté, justice, démocratie, … (voir le Traité de l’Union Européenne, Art 2 & 3, et puis révisez votre Déclaration Universelle des Droits de l’Homme). Finalement le problème n’est pas la culture des autres, ce sont les autres, surtout si ils viennent chez nous parce qu’ils admirent notre culture (la seul qui en vaille la peine si l’on en croit certains). Visiteur et aspirant d’une vie meilleure dans le pays qui marque le fronton de ces bâtiments officiels «Liberté, Égalité, Fraternité», soit prêt à abandonner ton héritage culturel, ou reste chez toi.

En tant que citoyen qui, contrairement à l’empereur au président de son pays (qui d’ailleurs est marié à une Italienne), pense que le multiculturalisme est une richesse et s’y consacre activement, je suis terrifié par l’idée que trois des plus grandes gueules au Conseil Européen pense que chacun est mieux dans son coin… Si vraiment c’est le cas, l’Europe (dont la devise est “Uni dans la diversité”) n’est qu’une coquille vide qui n’a aucun intérêt.

Madame Merkel, Messieurs Cameron et Sarkozy: Honte à vous !

Advertisements

2 Comments on “Si le multiculturalisme est mort, l’Union Européenne a-t-elle encore un sens ?”

  1. […] disparaitre dans le futur puisque N. Sarkozy a prononcé l’échec du multiculturalisme [*,*,*], j’imagine qu’il faut donc cesser d’entretenir les gastronomies Alsaciennes, […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s