2012: le poids des primo-votants

Dans la perspective des élections présidentielles de 2012 (en France), regardons un peu des chiffres. En l’occurrence, regardons les chiffres de la natalité en France il y a tout juste 18ans.

En 1993, 711 600 enfants sont nés en France[source via wikipedia]. Ce chiffre ne correspond pas exactement le nombre de citoyens qui recevront pour la première fois une carte d’électeur et iront aux urnes pour la première fois lors des élections présidentielles de l’année prochaine ; mais l’on peut supposer que c’est un bon ordre de grandeur.

711 600 votants, à comparer aux 37 millions de votants lors des élections de 2007 [source via wikipedia] ; soit juste en dessous de 2% du nombre de votants. Pas de quoi changer le résultat d’une élection. Quoique… Car au second tour en 2007, l’écart entre les deux candidats étaient juste de 2.1 millions de votes, ce qui n’est que trois fois plus que notre chiffre de 711 mille citoyens.

Ces premiers votants, dont certains ont peut être déjà une forte affinité politique, n’ayant jamais encore voté pourraient avoir une influence non négligeable sur l’issue finale de l’élection puisqu’ils pourraient compter pour un tiers des votes décisifs lors de second tour.

Si un candidat parvient à mobiliser ces nouveaux votes, cela ne lui garantira pas la victoire, mais les statistiques montre que cela lui donnerait un certains avantage.

Advertisements


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s