Une arnaque peut en cacher une autre

Nicolas Dupont-Aignan nous a récemment fait l’honneur d’une vidéo teaser pour son nouveau livre «L’arnaque du siècle», apparemment Union Européenne, le FMI et l’Organisation Mondiale du Commerce se sont arrangés pour appauvrir les pauvres Européens sans qu’ils s’en rendent compte. Heureusement pour nous, N. Dupont-Aignan a découvert le pot-au-rose et nous dit tout.

Et arnaque il y a car le message de ce clip promotionnel est au mieux imprécis, voire même complètement incohérent.

Indice #1
Indice #1: Oups

D’abord, tout habitué des courses du samedi s’étonnera de la dextérité du président de “Debout la République” à atteindre un total rond de 100 (euros). J’ai beau y consacrer l’essentiel de mes possibilité mathématiques, rien à faire, j’ai toujours des centimes qui traînent. En fait, l’astuce c’est que contrairement à ce que les images laissent supposer, car lorsqu’il passe en caisse, N. Dupont-Aignan n’a qu’un article comme le montre l’indice #1.

Mais passons sur ce détail et intéressons nous au message principal de ce clip, à savoir qu’«avec l’euro, tout est six fois plus cher». Puisque N. Dupont-Aignan prend la peine d’un chiffre précis (6), plutôt qu’une simple affirmation qu’avec l’euro, tout est plus cher, nous pouvons supposer qu’il a fait des recherches précises pour arriver à ce “6 fois”. Sauf que six fois plus cher, cela représente une inflation de 500% sur 10 ans. 500% sur 10 ans, cela représente 19.6% d’inflation par an !!!! Quand on sait que la Banque Centrale Européenne dont la principale mission est la stabilité des prix, fronce les sourcils dès que l’inflation dépasse les 2%, soit Mr Trichet a bien merdé, soit Mr Dupont-Aignan a des chiffres très approximatifs.

Imaginez: même le pétrole, qui se vendait à environ $30 le baril à l’arrivée de l’euro, n’est monté “qu’à” $145 à son maximum durant l’été 2008, seulement une hausse de 380% (4.8 fois plus cher). Et puisque l’on parle de variation sur les marchés, nous pouvons également noter que l’euro s’est renforcé par rapport à d’autre monnaie, notamment le dollars, ce qui rend nos importations moins chères – même si cela pénalise nos exportations, il faut le reconnaître. Les variations du taux de change ont même tendances à réduire pour nous européens les hausses du prix du pétrole.

Mais alors d’où vient ce facteur six dont parle N. Dupont-Aignan ? Il semble que l’euro-sceptique va chercher ce chiffre du coté du facteur de conversion euro/francs: 1€ = 6.55957 francs. En confondant dans le clip les euro avec les francs, N. Dupont-Aignan semble vouloir nous dire que les prix ont été maintenu en chiffre, mais pas en unité, que ce qui coûtait 100 francs il y a dix ans nécessite maintenant 100 euros pour l’acheter. En somme, que l’euro n’est qu’une version dévaluée du francs, ce qui n’est pas le cas.

Pour conclure, Nicolas Dupont-Aignan utilise une logique bien à lui pour former un message assez simpliste qui ne repose sur rien de concret. Certes, il s’agit juste d’une bande annonce, mais cela ne laisse rien présager de bon pour le livre lui même. Ca sent l’arnaque.

Advertisements

One Comment on “Une arnaque peut en cacher une autre”

  1. […] ensuite Nicolas Dupont-Aignan. Après une vidéo totalement démagogique où il indiquait que l’euro avait multiplié les prix par 6 – même certains de ces partisans ont ressenti un malaise – il revient pour nous enjoindre de […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s