Ironie européenne

Et si la meilleure preuve de l’existence d’une unité européenne était les eurosceptiques ?

Les élections législatives ou autres qui ont eu lieu ces derniers temps dans l’Union Européenne ont été marquées par une montée des partis populiste et/ou anti-européen. Le dernier exemple en date étant le score de 17% des “Vrais Finlandais” aux élection législatives de la mi-avril.

A un an des élections présidentielles en France, les slogans anti-européens montent également, notamment (mais pas seulement) au Front Nationale emmené par M. Le Pen.

Morne perspective pour l’Union Européenne qui est de plus en plus menacée d’être détricoté afin d’apaiser les électeurs devant qui est agité le spectre d’une Europe source de problème pour justement arrivé à ce résultat là.

Mais au delà de cette triste perspective, notons avec intérêt que c’est au travers de l’UE un seul et même sentiment qui monte de concert. C’est un sentiment commun comme nous n’en voyons que trop rarement dans l’Union…

Je souris de l’ironie de cette unité dans le rejet de l’Union.

Advertisements

2 Comments on “Ironie européenne”

  1. picturecard says:

    Ce sont des Millions d’ Européens qui dépendent des accords de Schengen pour aller travailler, aller en vacances etc. Vouloir les remettre en cause pour quelques milliers de Tunisiens, c’est irresponsable.

  2. […] been a big week for democracy on the Euroblogosphere. The advance of the True Finns in Finland has attracted a lot of attention, certainly in comparison to the more expert-orientated […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s