[L’Europe cassée (?)] Une Europe de technocrates

Les  institutions européennes sont elles aux mains des technocrates ? Et est-ce une bonne chose ?

Au mot:

Le dictionnaire nous précise qu’un technocrate exerce un pouvoir politique en faisant valoir ses compétences techniques. La technique étant une méthode, une manière de faire.

Bref, si nous prenons technocrate au mot, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose (nous reviendrons sur ce détails plus tard) puisque le technocrate s’exerce au politique en s’appuyant sur de la méthode ; un gage d’efficacité d’habitude.

La realité:

La réalité, c’est qu’on pense rarement à un technicien compétent guidant l’UE avec savoir-faire lorsque l’on parle de technocrates. Ce terme est utilisé de façon péjorative pour critiquer les techniciens qui, sans être élus, prennent des décisions technique sans consulter les citoyens.

Et c’est vrai, le président du Conseil ou de la BCE ne sont pas élus et font un travail de technicien plus qu’un travail de politique.

La politique ou la technique ?

La politique peut conduire à des impasses au niveau européen: il suffit pour s’en convaincre de regarder la crise qui traverse l’euro. Les techniciens de la BCE n’ont pas les mains libres et doivent tricoter des compromis difficile et pas toujours efficaces.

Mais n’étant pas élus, le technicien ne s’explique pas devant les citoyens, et n’est pas responsable devant eux, ce qui éloigne l’Europe technique du citoyen.

Advertisements


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s