Ce n’est pas la faute de l’UE (cette fois)

La presse Française (au moins) s’enflamme contre l’Union Européenne qui veut, parait-il, affamer nos pauvres.

Rétablissons la vérité : il s’agit au départ d’une institution en particulier, la Cour de Justice Européenne, qui a donné raison à l’Allemagne en déclarant que le Programme Européen d’Aide au Démunis est libre de se servir dans les surplus de la Politique Agricole Commune (PAC), mais qu’en l’absence de tels surplus, ce n’était pas à la PAC de payer en argent sonnant et trébuchant, sur son budget, l’aide aux personnes en difficultés.

Et c’est normal, il n’y a pas vraiment de raison pour que la politique agricole européenne finance un dossier social. Aux dirigeants Européens donc de prendre leur disposition pour mettre en place un système de soutient financier cohérent dans l’UE. Difficile quand le conseil s’oppose à toute augmentation des moyens financiers de l’Union et que certains états membres préfèrent garder la main sur les aides sociales.

Mais soyons clairs et précis: ce n’est pas l’Europe qui coupe les vivres aux démunis, ce sont les états membres qui encore une fois n’arrivent pas à construire une politique cohérente et organisée.

Advertisements

2 Comments on “Ce n’est pas la faute de l’UE (cette fois)”

  1. […] ? Pour qui ? Ce n’est pas la faute de l’UE (cette fois) […]

  2. […] aussi [1]) LD_AddCustomAttr("AdOpt", "1"); LD_AddCustomAttr("Origin", "other"); […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s