Equilibre budgétaire: une occasion de mutualiser les dettes

Le nouveau pacte budgétaire Européen, dont la mise en place est en cours, a pour but de stabiliser la zone euro et éviter toute nouvelle mauvaise surprise à la Grecque. Ce pacte prévoit notamment que les états signataires ne laissent pas filer leur déficit structurel au delà de 0.5% du PIB.

C’est une limite très restrictive, bien plus que les 3% jusqu’ici autorisés par les critères de convergence de Maastricht. Et pourtant il y a un sens à cela: Le déficit des états membres devrait être limité au maximum. Les dettes autre que structurelle (dépenses exceptionnelle, d’investissements, …) devrait être au minimum mutualisées entre états membres, et au mieux contractées par l’UE elle même.

Malheureusement, ceci n’est pas encore au programme et le pacte budgétaire actuel ne propose qu’une limitation des déficits, pas question de dette européenne… Mais il faudra bien y venir un jour.

Advertisements


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s