MEPs joyfully unmaking the Union

During the July plenary sessions, MEPS massively approved (548 in favor, 84 against, 31 abstention) to allow member states to ban GM crops for any reason (not only for health and environment reason); following a proposal from the Commission last year [remember].

A vote that allow member states to regulate GM crops at home in a way completely different from next door. A big step toward scaling down the European Union into an inter government cooperation.

Advertisements

Les Eurodéputés déconstuisent l’Union dans la joie

Lors de la session plénière de Juillet les eurodéputés ont votés, avec une écrasante majorité (548 pour, 84 contre, 31 abstentions) pour permettre aux états membres d’interdire les cultures OGM pour n’importe quel motif (pas seulement de santé ou d’environnement), suivant une proposition de la Commission l’année dernière [Rappelez-vous].

Un vote qui permet aux état membre de réguler les OGMs chez eux de façon fondamentalement différente que chez le voisin… Un grand pas en avant dans le recul de l’Union Européenne au profit d’une coopération intergouvernentale.


Personnes n’est à l’abri

C’est un procédé politique qui n’est pas très apprécié et rarement payant sur le long terme… Et pourtant, les écologistes viennent de se laisser prendre au piège et utilisent un fait d’actualité comme tremplin politique. Oups

Certes, ils ont la meilleure intention du monde, et il ne s’agit pas d’un simple fait divers mais d’une vraie catastrophe ; il n’en reste pas moins qu’en bondissant à la suite de l’incident à la centrale Japonaise de Fukushima – et même avant que la situation là bas ne soit terminée pour appeler à un arrêt du nucléaire en pointant du doigt le Japon dévasté en disant «Vous voyez, ce n’es pas sûr !», c’est ce qui s’est passé: une récupération de l’actualité.

Pourtant, les réacteurs nucléaires européens ne sont pas plus à risque aujourd’hui qu’ils ne l’étaient la semaine dernière…

Oui, sortir du nucléaire est une bonne idée et quelque chose vers lequel il faut travailler. Mais comme je l’ai pointé par le passé, l’abandon du nucléaire prendra du temps et dois faire l’objet d’une longue transition qui devra impliquer les scientifiques (qui produiront les solutions techniques), les investisseurs (qui mettront la main à la poche pour développer et mettre en place les nouvelles technologies) et les citoyens (qui consomment l’énergie). Il nous faut un plan de long terme et pas un abandon abrupt de notre principale source d’énergie aujourd’hui.

Il ne s’agit pas de se passer de l’énergie nucléaire, mais de trouver et mettre en place une alternative. Si nous arrêtions aujourd’hui les centrales nucléaire, ce serait pour brûler du pétrole demain, et cela, nous ne le voulons pas non plus.


Let’s play with the European Union

Is Teddy Bear conform to European Norms ?

The European Union is getting involved in the citizens business, everybody knows that. The supposed technocrats in Brussels are going so far as to shuffle into the products meant for the fun of kids younger than 14. In other words, Toys.

Teddy bears, Rubik’s Cubes, Playmobil® and other colorful modeling clay don’t escape the scrutiny of the European Commission, which, in the European directive 2009/48/EC defines “toys” as :

Products designed or intended, whether or not exclusively, for use in play by children under 14 years of age.

This definition is vague and general, and that is a very good point. Better than listing everything that is a toy, the directive include everything that could be considered as such and will exclude certain categories already covered by other regulations (for example, public playground is subject to the directives EN 1176, EN 1177, EN 1069 and EN 14960).

European Norm conformity logo

Toys that are conform to the EU safety rules are marked by the CE logo (which itself is already standardized). The norms are covering every possible aspect of toy safety: solidity, absence of sharp elements, no risk of asphyxia, no allergens, no chemicals or carcinogens, flammability, electric system safety and radioactivity.

The new "Kinder Surprise®" shell is conform to the European demand in term of toy safety.

As an example, the plastic shells containing the little plastic thingies in the Kinder Surprise® did evolved from a simple two-part shell to a more sophisticated one bloc shell, to be conform to the European Norms.

Aware of the globalization of the markets, the 2009/48/EC directive is not only translated in the 23 langauges of the EU, but also in Chinese (as 86% of toys imported in the EU come from China).

 

All you ever wanted to know about Toys in the European Uion can be found on the Toys page of the Commission website.


Jouons avec l’Union Européenne

Teddy Bear est-il conforme aux normes Européennes ?

L’Union Européenne fourre son nez dans les affaires des citoyens, c’est bien connu. Les supposés technocrates de Brussels vont même jusqu’à se mêler des produits destinés à l’amusement des enfants de moins de 14 ans. Autrement dis, les jouets.

Car les ours en peluche, rubik’s cube, Playmobil® et autres pâtes à modeler de couleur, n’échappent pas à l’œil attentif de la Commission Européenne, qui dans la directive 2009/48/EC définit les jouets comme :

Les produits conçus ou destinés, exclusivement ou non, à être utilisés à des fins de jeu par des enfants de moins de 14 ans.

La définition est vague et générale, et c’est justement un point positif, car plutôt que de lister tout ce qui est un jouet, la directive englobe tout ce qui peut être considéré comme un jeu et va en exclure certaines catégories déjà couvertes par d’autres législation (par exemple, les jeux dans les espaces publics sont couverts par les directives EN 1176, EN 1177, EN 1069 et EN 14960).

Logo de conformité aux normes Européennes

Les jouets conformes aux normes de sureté Européennes sont marqués du logo CE (dont le marquage est standardisé également). Les normes couvrent tous les aspects possibles de la sécurité des jouets : solidité, absence d’éléments tranchants, pas de risque d’asphyxie, pas d’allergènes, pas de produits chimiques dangereux ou cancérigènes, flammabilité, système électrique sécurisé et non radioactivité.

La nouvelle coque "Kinder Surprise®" répond aux exigence européennes en matière de sécurité des jouets.

A titre d’exemple, les coques en plastique contenant les petits personnages en plastique dans les Kinder Surprise® ont évolué d’une simple coque en deux parties à un emballage en un seul bloc pour répondre aux normes européennes.

Consciente de la mondialisation des échanges, la directive 2009/48/EC n’est pas seulement disponible dans les 23 langues officielles de l’Union, mais aussi en Chinois (86% des jouets importés dans l’UE provenant de Chine).

 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les jouets dans l’Union Européenne, vous le trouverez sur la page Toys du site de la Commission (disponible en Anglais seulement).