The story of the eurozone crisis

In one of their usual great piece of reporting, the Planet Money and This American Life team together for a one hour show on the history and story of the eurozone and the ongoing crisis.

Go and listen to it ! [here]

Advertisements

A great piece on “This American Life”: Poland after the 2010 plane crash

Go there and listen this great reporting : Solidarity for Never.


Vocabulaire: Qui se cache derrière l’UE

Entre abus de langage et ignorance, l’UE est un terme passe partout qui ne réussis qu’une chose: désorienter le citoyen.

En effet, qui se cache derrière ce terme : est-ce la Commission ? le Parlement ? le Conseil ? la Cours de Justice ? la Banque Centrale ? …

Sur le site Internet du Monde.fr, c’est l’Europe qui est coupable

Lorsque l’UE réduit son aide aux démunis, il s’agit de l’UE-Etats membres (la Cours de Justice a joué un rôle dans l’affaire, mais ce n’est pas elle qui a dit qu’il ne fallait pas aider les personnes en difficultés). Et pourtant, on nous répéte que c’est la faute de l’Europe, sans même que les responsables du blocage (les gouvernements) ne prennent la peine de s’excuser et d’assumer leur responsabilité.

Problème de communication grave qui éloigne les citoyens de l’Union alors que les institutions Européennes n’y sont pour rien. F. Cazenave suggère par exemple à la Commission de taper du pied devant les journalistes pour rétablir la vérité… Ce n’est pas une mauvaise idée.


European Budget: The president doesn’t say anything

In the perspective of the series of posts on the European Budget, I submitted a question to Council President Herman von Rompuy, viw the website  AskThePresident.eu, of which I already told you about.

The original text of my question is the following:

The Parliament just backed the Commission position on the EU budget, which clearly opposites the wishes of many prominent voices at the Council. As council Pres., how do you think the budget should evolve in the future ?

Mr von Rompuy answered the question in the following video:

As you can see, the answer is very lite (less than 30 secondes dedicated to the answer) and the opinion of Mr von Rompuy, the object of my question, is just: «I will work for the budget that will serves the financial needs of the Union and its citizens».

Let’s be optimist and interpret this as a support by the Council President to a budget that gives the Union the means of its actions.


Budget Européen: le président ne s’implique pas…

Dans la perspective de la série de billets sur le budget Européen, j’avais soumis au président du Conseil, Herman von Rompuy, une question via le site AskThePresident.eu dont je vous ai déjà parlé.

Le texte original de ma question est le suivant:

The Parliament just backed the Commission position on the EU budget, which clearly opposites the wishes of many prominent voices at the Council. As council Pres., how do you think the budget should evolve in the future ?

Mr von Rompuy a répondu à cette question dans la vidéo suivante:

Comme vous le constaterez aisément, la réponse du président du conseil est très légère  (moins de 30 secondes de réponse) et l’avis de Mr von Rompuy, qui été l’objet de ma question est simplement : «I will work for the budget that will serves the financial needs of the Union and its citizens».

Soyons optimistes et interprétons cela comme le soutient du président du Conseil à un budget qui répond aux besoin de l’Union.


-799

Les séries de la télévision Américaine se retrouvent souvent sur nos petits écrans Européens. Après avoir subi – notamment en France – un doublage dans la langue de Molière.

A l’occasion de ce doublage, un certains nombres d’expression idiomatiques sont perdus et les dialogues prennent parfois un aspect artificiel car il faut coller à la prononciation anglaise des mots d’une autre langue. Mais peu importe, ce n’est pas mon propos.

Car il est une phrase reprise de façon très régulière dans les séries Américaines dès qu’il y a un peu d’action : «Call 9-1-1 !» Le 911 étant, rappelons le, le numéro d’appel d’urgence que vous ayez besoin d’une assistance médicale ou policière à composer aux USA.

Cette réplique est platement et mécaniquement traduite en français par «Appelez le 911» ce qui a le mérite d’être une traduction fidèle, mais ne transporte pas la même charge émotionelle et le même sentiment d’urgence ou de danger.

La version originale étant déjà transformée par la traduction, pourquoi ne pas aller jusqu’à traduire 911 par le 112, numéro Européen d’urgence.

Une petite différence de 799 unités mais qui replacera la traduction dans un contexte européen et aidera à informer les citoyens de l’existence d’un numéro d’urgence qui fonctionnera en Europe.